Aller au contenu

Qui sommes-nous ?

« Cherchons pour Voir » est un laboratoire de recherche au service des déficients visuels, de leurs familles, et des professionnels qui les accompagnent. Sa vocation est de développer de nouvelles connaissances et de nouvelles technologies d’assistance afin d’améliorer l’autonomie et la qualité de vie des personnes non-voyantes et malvoyantes.

Ce laboratoire est issu de la collaboration entre le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), l’Université Paul-Sabatier (UPS) de Toulouse et le Centre d’éducation Spécialisée – Institut des Jeunes Aveugles (IJA) de Toulouse.

Photo de Christophe Jouffrais - Directeur du laboratoire Cherchons pour voir

« Cherchons pour Voir est un laboratoire unique, à l’interface entre le monde professionnel de la déficience visuelle et celui de la recherche, sans oublier les personnes avec déficiences visuelles. Notre objectif est de créer des savoirs et des outils pour améliorer la qualité de vie et l’inclusion des personnes avec déficiences visuelles.

Bien que le rythme de la recherche soit lent, et parfois frustrant pour tous les utilisateurs finaux, ces étapes sont indispensables pour avancer. Je suis fier d’animer cette équipe exceptionnelle et d’en être un acteur. »– Christophe Jouffrais, directeur de Cherchons pour Voir

Nos objectifs

Les technologies développées sont axées sur la problématique de l’accessibilité, facteur d’autonomie. Cette notion est à concevoir dans sa vision la plus large.

Les projets portent ainsi sur les questions de :

  • L’accessibilité de l’environnement : orientation et mobilité, accès aux bâtiments et aux transports, description de scène, localisation et identification de personnes et d’objets…
  • L’accessibilité de l’information, notamment numérique : en effet, par essence l’information numérique (documents, cartes, dessins, etc.) est souvent représentée visuellement. Il est nécessaire de la rendre accessible avec des technologies adaptées à la déficience visuelle. De plus, l’absence de repères tactiles (les boutons) sur les nouveaux dispositifs peut générer davantage de problèmes d’accessibilité. Il est important de rendre ces nouvelles technologies accessibles aux déficients visuels.
  • L’accès à l’éducation et à la formation en proposant de nouveaux outils éducatifs adaptés.
  • L’accès à la culture et aux loisirs en proposant des applications et des jeux accessibles.

Ces problématiques représentent des obstacles quotidiens qui réduisent l’autonomie et la participation à la citoyenneté. Notre objectif est de rétablir l’accessibilité sous toutes ses formes : à la cité, à la connaissance, à la culture et aux loisirs.

Aller au contenu principal