Projet Tangible Box :

Manipulation d'objets interactifs

Dispositif : objets interactifs déplacés sur des supports en reliefs

Démarrage du projet : 2018

Clôture du projet : en cours

Icone d'une personne

Marc Macé

Chercheur en informatique, IRIT Toulouse
Icone d'une personne

Christophe Jouffrais

Chercheur en sciences cognitives, IRIT Toulouse
Icone d'une personne

Bernard Oriola

Ingénieur de recherche, IRIT Toulouse
Icone d'une personne

Mathieu Raynal

Lecturer, IRIT Toulouse

Photo Tangible Box

Contexte

Les projets AccessiMap puis DERi nous ont permis d'avoir des dispositifs interactifs à destination des personnes déficientes visuels. Les supports que l'on peut utiliser sur ces dispositifs sont cependant limités à environ 1 millimètre d'épaisseur pour que la détection des appuis sur l'écran fonctionne correctement. Pour un enfant déficient visuel, il peut être frustrant d'interagir toujours avec des reliefs aussi faibles et nous voulions leur permettre d'avoir des expériences interactives avec des supports plus épais, et surtout, leur permettant de manipuler des objets avec des retours sonores interactifs lorsqu'ils les déplacent.

Cette idée a donné naissance au projet Tangible Box, au cours de la thèse de Julie Ducasse. Pour éviter que l'utilisateur ne gêne la détection de la position des objets, c'est par en-dessous de cette surface que se fait leur suivi, par un système de caméra ou de cadre infrarouge pour les versions les plus récentes. L'utilisateur peut manipuler plusieurs objets qui sont suivis en permanence par le système. Des interactions sonores peuvent être déclenchées en fonction des actions de l'utilisateur. Les surfaces en reliefs sur lesquelles les objets sont déplacés peuvent être très diverses : papier thermogonflé ou thermoformé, feuille Dycem, plateau en bois, en légo, ou imprimé en 3D. L'épaisseur maximum du support est d'environ 1 cm, ce qui laisse plus de latitude à la créativité que dans les supports utilisés pour DERi.

Différentes applications ont été développées pour la Tangible Box, comme une horloge permettant d'apprendre à lire l'heure, un plan de l'IJA à base de briques Lego, ou encore l'adaptation d'un jeu de plateau collaboratif (le petit chaperon rouge).

 

Acteurs du projet

La Tangible Box a été mise au point initialement par Julie Ducasse au cours de sa thèse à l'IRIT.

L'Institut des jeunes aveugles à Toulouse a été le premier utilisateur de la Tangible Box, en particulier pour un usage apprécié par les formatrices en locomotion qui ont réalisé avec un étudiant en Master un plan interactif de l'institut en briques Lego.

 

Etat du projet et suites à donner

Le projet est actif et plusieurs instituts en France sont intéressés par ce dispositif.