Pour aller plus loin sur la situation de handicap

Marges de manoeuvre sur la situation de handicap

Pour surmonter les difficultés auxquelles les personnes handicapées sont confrontées, des interventions destinées à lever les obstacles environnementaux et sociaux sont nécessaires. Des mesures d’aides sont mises en place pour améliorer la vie et l’intégration de ces personnes dans la société.

Modèle explicatif de la situation de handicap

Pour comprendre la situation de handicap, nous pouvons nous baser sur le modèle de développement humain et de processus de production du handicap proposé par Fougeyrollas en 2010.

Selon ce modèle, la situation de handicap résultat de trois facteurs principaux : les facteurs personnels, les facteurs environnementaux et les habitudes de vie d’un individu. Ces trois facteurs interagissent entre eux en fonction du temps et provoquent, ou non, une situation de handicap c’est-à-dire un frein à l’intégration dans la vie en société et/ou à la réalisation d’une activité.

Les facteurs personnels correspondent aux caractéristiques (psychologiques, sociales, culturelles, physiologiques, …) d’un individu. Par exemple, dans le cadre de nos travaux de recherche, les personnes ont des déficiences visuelles à des degrés divers. Il ne nous est pas possible d’agir sur ces caractéristiques mais nous devons en tenir compte dans l’élaboration de système d’aide.

Les habitudes de vie correspondent aux activités de la vie quotidienne d’une personne. Nous ne pouvons pas imposer une mode de vie à une personne. Nous pouvons l’inciter à en adopter un plus sain (diminuer sa consommation de tabac par exemple) mais nous ne pouvons pas aller contre le libre-arbitre d’un individu. Nous devons tenir compte de ces habitudes de vie pour proposer des systèmes d’aide adaptés.

Les facteurs environnementaux correspondent à l’environnement de vie d’un individu. Celui-ci peut être décrit selon deux modalités : facilitateur – élément de l’environnement qui favorise la participation à la vie en société – et obstacle – élément de l’environnement qui freine la participation à la vie en société.

Nous pouvons agir sur l’environnement et le modifier pour que, en fonction des caractéristiques des individus et de leurs habitudes de vie, ce dernier soit un facilitateur dans la participation à la vie en société et non plus un obstacle.