Projet NAVIG (Navigation assistée par vision embarquée et GNSS)

Contexte du projet

Il est très difficile pour un déficient visuel de se repérer dans l’espace et donc de pouvoir s’orienter lors de ses déplacements, notamment dans un environnement extérieur et urbain. Cette restriction d’accessibilité à l’espace et aux lieux réduit par conséquent l’autonomie des déficients visuels. De plus, elle peut être source de stress et d’appréhension lors de déplacements vers une destination inconnue.

L’arrivée du GPS a été porteuse de beaucoup d’espoir dans la communauté des déficients visuels (DV) car ce système est censé localiser et guider un piéton.
Malheureusement les systèmes existants présentent 3 difficultés majeures :

  • Mauvaise précision de localisation : en théorie 10m mais beaucoup plus en ville avec le phénomène des canyons urbains.
  • Système d’Informations Géographiques (SIG) inadapté : les SIG commerciaux disponibles ont été conçus pour les automobilistes et ne disposent pas des informations utiles aux piétons et en particuliers aux déficients visuels comme les trottoirs, les passages piétons, le mobilier urbain…
  • Primitives de calcul d’itinéraire et de guidage inadaptées au piéton déficient visuel : le système recherche le chemin le plus court alors que la difficulté du parcours (nombre de traversées, largeur des trottoirs, zones partagées…) est plus pertinente pour un déficient visuel


En intégrant de nombreuses technologies récentes comme le GPS, la vision embarquée, les centrales inertielles, la réalité augmentée, etc., ce projet a plusieurs objectifs :

  • Le couplage du système GPS à un dispositif de vision embarqué permet de localiser des cibles visuelles géolocalisées (par exemple la façade d’un bâtiment). La reconnaissance d’une de ces cibles permet à l’utilisateur d’améliorer son positionnement.
  • La vision embarquée permet aussi de reconnaître et de localiser de nombreux objets dans l’environnement (par exemple un arrêt de bus ou un distributeur de billets). L’identité et la position de ces cibles sont fournies à la demande. Le système peut donc partiellement décrire l’espace environnant.
  • Le projet permet d’enrichir et de spécifier la base de données spatiales du SIG en y insérant tous les éléments jugés nécessaires dans les déplacements piétons comme les  trottoirs, les passages piétons, les points d’intérêts, les points de repères, etc.
  • Plusieurs primitives de calcul d’itinéraire spécifiques à des piétons déficients visuels ont été élaborées.

Le projet a aussi pour objectif de concevoir un système de réalité augmentée sonore. Des informations concernant un bâtiment (identité, mais aussi horaires d’ouverture par exemple) peuvent être proposées. Grace à la réalité augmentée, l’utilisateur entend les informations venir du bâtiment lui-même, ce qui permet de le localiser.

Pour en savoir plus: http://navig.irit.fr/

Les partenaires du projet NAVIG 

Financements :

  • Agence Nationale de Recherche TecSan 2008 : Recherches partenariales en Technologies pour la Santé et l’Autonomie. 
  • Région Midi-Pyrénées

Consortium :

  • IRIT : Institut de Recherche en Informatique de Toulouse
  • CerCo : Centre de Recherche Cerveau et Cognition
  • LIMSI : Laboratoire d’Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l’Ingénieur
  • NavoCap : concepteur d’équipements électroniques embarqués pour l’aide à la navigation
  • SpikeNet Technology : fournisseur de technologies de vision artificielle
  • Grand Toulouse : coopération intercommunale regroupant 37 communes autour de Tououse