Définitions du handicap

En France, la loi de 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées définit ainsi la notion de handicap :

« Constitue un handicap toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant. »

La notion de handicap ne se limite pas à un problème de santé ou à la restriction d’une incapacité physique mais prend en compte toutes les limitations de participation à la vie citoyenne et sociale. Il s’agit d’un phénomène complexe qui découle de l’interaction entre les caractéristiques physiques, sensorielles et/ou mentales d’une personne et les caractéristiques de la société dans laquelle elle vit.

Par conséquent, pour surmonter les difficultés auxquelles les personnes handicapées sont confrontées, des interventions destinées à lever les obstacles environnementaux et sociaux sont nécessaires. Des mesures d’aides sont mises en place pour améliorer la vie et l’intégration de ces personnes dans la société.

  

Les aides

 

L'insertion professionnelle

La loi de 2005 a renforcé les exigences vis-à-vis de l’obligation d’emploi des personnes en situation de handicap. La loi impose à tous les établissements publics ou privés de plus de 20 salariés d’employer au minimum 6% de personnes en situation de handicap par rapport à leur effectif total. Si les entreprises ne respectent pas cette obligation d’emploi de travailleurs handicapés, elles doivent alors s’acquitter d’une contribution qu’elles versent à l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées) pour le secteur privé ou au Fiphfp (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) pour le secteur public.

Concernant l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap, les MDPH et le réseau Cap Emploi sont les deux acteurs incontournables.

 

Les MDPH (Maisons départementales des personnes handicapées)    Logo MDPH

Les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH) sont chargées de l’accueil et de l’accompagnement des personnes handicapées et de leurs proches. Il existe une MDPH dans chaque département. Les MDPH renseignent et aident les personnes en situation de handicap dans leur parcours vers l’emploi. Ce sont elles qui délivrent l’attestation de Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé.

 

Cap Emploi  Logo Cap Emploi

Cap Emploi est un réseau national d’acteurs œuvrant pour l’insertion professionnelle de personnes en situation de handicap. Il regroupe des structures labellisées par l’Agefiph dont la  mission est d’accompagner les personnes en situation de handicap dans leur recherche d’emploi et de mettre en lien les demandeurs d’emploi et les employeurs. Ce service de proximité est présent dans tous les départements français.

 

 

Droits sociaux

 

PCH (Prestation de compensation du handicap)

La loi de 2005 prévoit que « la personne handicapée a droit à la compensation des conséquences de son handicap quels que soient l’origine et la nature de sa déficience, son âge ou son mode de vie ».

La prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d'autonomie des personnes handicapées. Cette prestation couvre les aides humaines, les aides matérielles (aménagement du logement et du véhicule) et les aides animalières. Il est possible de bénéficier de la PCH à domicile ou en établissement.

L’AHH (Allocation aux Adultes Handicapés)

L'allocation aux adultes handicapés est versée aux adultes déclarés handicapés afin de leur assurer un revenu minimum. Des compléments peuvent être versés pour compenser l'incapacité de travail ou faire face aux dépenses de logement. Elle est accordée sur décision de la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).

AEEH (L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé)

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) est une prestation familiale versée par les caisses d’allocations familiales (Caf) ou les caisses de MSA pour les personnes qui relèvent du régime agricole. Cette allocation a pour but d’aider les familles à faire face aux frais supplémentaires qu’entraîne le handicap d’un enfant à charge de moins de 20 ans. Elle est composée d’un montant de base auquel peuvent s’ajouter un complément qui varie en fonction de la nature et de la gravité du handicap et une majoration pour le parent isolé.

ACTP (Allocation compensatrice pour tierce personne)

L'allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)  permet aux personnes dépendantes d'assumer l'emploi d'une tierce personne pour les aider dans les actes essentiels de la vie.

 

 

Aides humaines

Image solidarité

                                                                                                                                    

 

Les Auxiliaires de vie sociale  

Elles accompagnent les personnes en compensant leur handicap dans les actes de la vie quotidienne (accompagnement administratif, accompagnements extérieurs, aide aux courses, élaboration des repas…) dans un objectif de maintien de l’autonomie.

L’instructeur de locomotion

La locomotion est une éducation ou une rééducation qui s'adresse à toutes les personnes atteintes de déficience visuelle éprouvant une gêne dans les déplacements. C'est un ensemble de techniques, méthodologies et de stratégies permettant aux personne de se déplacer avec aisance et en toute sécurité, de la façon la plus autonome possible. C'est une prise en charge individualisée qui tient compte des besoins, des envies, des capacités, du vécu, du rapport à l'autonomie, de l'âge et de la déficience de chacun.  

L’assistante sociale

Elle travaille sur les besoins des personnes déficients visuels et de leurs familles : renseignements sur les droits sociaux (carte d'invalidité, allocations de type AAH, prestation de compensation, APA, etc.), constitution de dossiers pour les MDPH, demandes de financement en aides techniques (loupe, système complet informatique avec plage tactile braille et synthèse vocale), etc.

 

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rapprocher des MDPH au plus proche de chez vous.